Photo : Guy Wurth

Mulhouse

Un nouveau parcours de santé…

France 3 19/20 Alsace 10/11/2016

ACTUALITÉS

Cancer du sein

Un atelier de cuisine dédié…

France 3 19/20 Alsace 10/11/2016



 Témoignage Véronique Ducastel


Ma fille Fanny est née le premier mai, le jour de la fête du muguet, fleur qui porte bonheur…


en savoir plus…



Mulhouse


Les Ladies Circle en action


Nos partenaires d'Octobre rose en campagne d'information et de sensibilisation contre le cancer du sein ce 30 octobre 2016 à la patinoire de Mulhouse, lors d'un match de hockey.

 

Paru dans les D.N.A. du 30/10/2016

Octobre rose avec les Ladies Circle


lire l'article…


SANTÉ


Cancer du sein : campagne d’information avec les kinés

La prochaine étape de la campagne d’information « Mon kiné voit rose » se déroule aujourd’hui à Strasbourg. Lancée le 4 octobre dernier, cette campagne d’information nationale sur l’accompagnement post-chirurgical du cancer du sein, organisée chez les kinés français et en relais sur le portail www.monkinevoitrose.fr, fait un véritable tour de France, s’arrêtant en Alsace après Toulouse, Paris, Bordeaux, Marseille, Nice…

Une kinésithérapeute spécialisée accueille les patientes aujourd’hui, à partir de 18h30, lors d’une soirée d’information organisée à la Clinique de l’Orangerie, 29 allée de la

Robertsau (Salle multimédia).

Pour répondre aux interrogations des patientes, elle sera accompagnée du Dr Jean-Marc Piat, chirurgien sénologue à l’Institut du sein de l’Orangerie et d’une bénévole de l’Association Vivre comme avant.

D.N.A. 29/11/2016


Cancer du sein : nouvelles mesures pour le dépistage


Le ministère de la Santé a annoncé hier l’entrée en vigueur, le 1er janvier prochain, de douze mesures pour « rénover » le dépistage du cancer du sein. Proposition phare, la création d’une consultation de prévention pour toutes les femmes de 25 et de 50 ans.


À 50 ans, chaque femme sera invitée à consulter son médecin traitant ou son gynécologue pour apprendre les avantages et limites du dépistage du cancer du sein. Seront aussi abordées la détection précoce d’autres cancers (colorectal et col de l’utérus) et la prévention des facteurs de risques (tabac, alcool, habitudes alimentaires, activité physique…).


Les femmes de 25 ans se verront, elles, proposer une consultation prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie, dédiée à la prévention de tous les cancers, en particulier ceux du sein et du col de l’utérus. Elles seront informées des modalités de dépistage et de suivi « selon les antécédents et les facteurs de risque de chacune ». « Il s’agit de donner un nouvel élan, a estimé la ministre de la Santé, Marisol Touraine. La meilleure chance pour guérir du cancer du sein, c’est le dépistage. »


Parmi les autres mesures figure la suppression des dépassements d’honoraires lorsqu’une échographie est prescrite en complément de la mammographie réalisée dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein. Aujourd’hui, seules 50 % des femmes de 50 à 74 ans, concernées par ce programme - pris en charge à 100 % - y participent, alors que les critères européens définissent comme acceptable un taux de couverture de 70 %.


DNA 07/04/2017

Galerie Galerie PHOTOS VIDÉO

Cronenbourg - Contre le cancer - Strasbourg


Des photos pour se sentir belles


L’association Les Ateliers de l’Embellie et le photographe de Styl’list Images ont présenté leur shooting "Belles contre le cancer"


Un ruban rose fait le lien entre chaque portrait des douze femmes qui ont posé à ce shooting-photo.


Emilie et Isabelle se souviennent de cette expérience de "lâcher prise" par rapport à la maladie et au traitement, maquillées et coiffées par deux professionnelles Linda et Pauline. Elles racontent le déroulement d’un après-midi de prises de vue immortalisées par le backstage réalisé en studio : « un lien fort existe entre nous, de l’entraide, des astuces pour se battre, on a subi les mêmes choses. On reste des femmes, chacune a choisi un thème en prenant la pose : la protection, la gourmandise, la famille… ».


Il s’agit de rendre la vie facile et légère


Des visages, des regards et des sourires qu’a su capter le photographe Etienne List, pour « faire plaisir avec des images sous l’angle de la photographie-thérapie, il est important de retrouver l’estime de soi, de se reconsidérer. » Il a répondu à la demande de l’association Les Ateliers de l’Embellie, qui accompagne les femmes touchées par le cancer en complément du médical.


Pour la présidente Monik Bayard-Carette, il s’agit de rendre la vie facile et légère. « Nous proposons avec des intervenants bénévoles de la cuisine, de la sophrologie, du pilates, de la psychanalyse, du Tchi Qong, de la marche, en plein air, en collectif ou en individuel ».


Vernissage le Mercredi 11 octobre 2017


Demandez votre invitation


Elle est très à l’écoute de ces femmes qui en parlent avec émotion : « cette association nous a permis de retrouver une vie sociale, de prendre du temps pour soi, de faire des choses impensables, de traverser les différentes étapes de la maladie, de vivre malgré la chimio ou les rayons, d’accepter son corps ». Ce shooting est une première et c’est un partenariat qui mérite de continuer.

NAG DNA 09/04/2017

Autour de la photo, lors de sa remise à l’association Les Ateliers de l’Embellie. De gauche à droite : Monik Bayard, présidente de l’association, Etienne List, le photographe, Emilie et Isabelle, modèles. PHOTO DNA - Laurent RÉA

Obernai - Lutte contre le cancer du sein

Positivement rose

La Marche Rose a démarré ce dimanche matin dans le parc municipal obernois dans l’enthousiasme et la ferveur. Plus de 1 000 participants tout de rose vêtus ont emprunté le bucolique sentier de l’Ehn avec la volonté de s’unir contre le cancer du sein.

C’est sous un soleil étincelant qu’a débuté la 8e édition de la Marche Rose - événement phare de l’association strasbourgeoise Les Ateliers de l’Embellie. Cette dernière organise par ailleurs tout au long de l’année des ateliers destinés à ses adhérentes : réflexologie, marche, Qi Kong et même Rigologie (thérapie par le rire) pour n’en nommer que quelques-uns.

On se sait entourées et soutenues

« Les ateliers m’apportent un soutien énorme au quotidien. Grâce à elle, j’ai retrouvé le courage de me battre et appris à penser de manière positive », commente Hyacinthe, 72 ans, originaire de Strasbourg, tout en évoquant avec beaucoup de pudeur ses séances médicales au centre Paul-Strauss.

Yolande, 57 ans ou encore Brinda, 48 ans, toutes deux originaires de la banlieue strasbourgeoise ne manqueraient pour rien au monde ce rendez-vous sportif et convivial. « On se retrouve d’une année à l’autre, on se motive et surtout… on garde le sourire ! On se sait entourées et soutenues ! », s’exclame Yolande en embrassant du regard la multitude de bénévoles et de participants qui défilent à ses côtés.

Et le rose est partout : tee-shirts, pantalons, chaussures… Pas un coureur, pas un marcheur ne démarre sans sa note acidulée et gourmande.

Au moment de l’inscription, les bénévoles offrent en effet une étole fuchsia à l’effigie de l’association organisatrice. Autour du cou et surtout noué dans les cheveux, l’accessoire fait son effet et participe immédiatement à l’ambiance festive de l’événement.

Monique Bayard, présidente de l’association Les ateliers de l’Embellie se tient à l’arrivée des deux parcours aménagés de la Marche Rose obernoise. Elle accueille de son large et franc sourire les valeureuses sportives. À leurs côtés, l’on retrouve maris, enfants, amis. Unis, enthousiastes et positifs, ils défilent tous sous la bannière « ensemble contre le cancer ».


DNA 25/09/2017

Se soutenir, se battre et surtout rester positives coûte que coûte.

mise à jour :  21/11/2017 10:54:00

Tous droits réservés copyright reanja© 2006-2017

Les Ateliers de l’Embellie - Alsace

Rejoignez-nous sur

Association soutenue par